Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 14:46

Histoire, Sciences, Totalitarisme, Ethique et Société (H.S.T.E.S)

association loi 1901

Aurochs, le retour...d’une supercherie nazie                                  

Les réactions que nous avons reçues :

 (enregistrées par ordre d’arrivée)

 

Je vous remercie pour votre ouvrage et vous félicite pour votre travail.

Professeur-Dr. Jacek Oleysyn  spécialiste en écologie forestière - University of Minosota

 

Merci de nous avoir adressé une copie de votre publication, nous la référençons dans le Zoological record : 

Title [Aurochs. The return... of a Nazi hoax.]- Original Title - Aurochs. Le retour... d'une supercherie nazie
 Descriptors : Bos primigenius; HISTORY OF ZOOLOGY; PHILOSOPHY AND ETHICS; PALAEARCTIC REGION; Europe; GERMANY; Nazi exploitation of biological
reconstitution - Systematics.
MAMMALIA.. ARTIODACTYLA... BOVIDAE; Bos primigenius
 Supertaxa : Chordates; Vertebrates; Mammals
 Accession Number : 13602003480

Je vous remercie de m’avoir adressé votre ouvrage. J’ai déjà informé notre Ministère de la protection de l’Environnement et l’Institut de Protection de la Nature, dont le siège se trouve à Cracovie. J’ai suggéré également d’en faire une version en langue polonaise.

Prof. Zdzislaw Pucek  - Mamal Research Institute

Polish Academy of Sciences  - PI 17-230 BIALOWEZA (Pologne)

 

Merci beaucoup de m’avoir adresser un exemplaire de votre ouvrage : Aurochs, le retour d’une supercherie nazie. Il est bien présenté et intéressant. J’y retrouve des noms qui me sont familiers...

Dr Ute Deichmann - Historienne des Sciences, spécialiste de l’histoire de la biologie sous le nazisme Professeur de Génétique à l’Université de Cologne - Professeur à Haward

Couronnée par l’Université de Jérusalem.

 

Ce travail fort documenté, a conforté l’impression ou l’intuition que j’avais sur ce sujet depuis une dizaine d’années en particulier sur le caractère « glauque » de ce retour à la race pure à cette époque et dans ce pays.

Votre travail, s’il dérange un peu, nous permet de remettre un peu d’ordre et de rigueur dans nos idées en resituant les contextes idéologiques, politiques et scientifiques du moment....

Thierry Lecomte  - Parc Naturel Régional de Brotonne.

 

L’exemplaire de votre récent ouvrage Aurochs, le retour...d’une supercherie nazie, que vous avez eu l’amabilité de m’adresser il y a quelques semaines, m’est bien parvenu....je tiens à vous remercier vivement de cet envoi très instructif.

Liliane Bodson

Université de Liège - Séminaire d’Histoire des connaissances zoologiques

 

Je vous remercie vivement pour votre livre, qui relate cette histoire du « retour de l’Aurochs de Heck » et de la démagogie qui en ressort aujourd’hui. Avec M. le Professeur Pucek, nous nous sommes opposés très fortement aux idées malades, qui consistent à vouloir développer en Pologne de telles expériences commerciales, qui viennent en droite ligne des expériences de Heck (traduction littérale). Nous vous rappelons que celles-ci auraient pu mettre en péril la restitution du Bison d’Europe.

Je sais que le Ministère en s’appuyant sur notre opinion à rejeté ce projet. Votre livre messieurs, est sans aucun doute un commentaire de grande valeur, et nous vous devons pour votre travail toute notre estime.

Professeur Zbigniew Glowacinski

Académie des Sciences de Pologne

 

L’histoire d’une supercherie scientifique, des institutions d’Etat, l’Office National des Forêts, la Bergerie Nationale, l’Ecole vétérinaire de Nantes sont mêlés à une véritable tromperie scientifique. Elles font l’objet d’une promotion d’un animal, faussement appelé aurochs et créé de toutes pièces par des savants nazis, les frères Heck.... un Jurassic Park nazi...une bouffonnerie... une esbrouffe totale...une supercherie sur fonds public...

Fabrice Nicolineau - Politis n° 578 du 9 décembre 1999 (article disponible - 8 pages)

 

Voici un magnifique travail de recherche qui voit le jour grâce aux encouragements d’Actualité Juive, premier journal à avoir mentionné, sous la plume de Claude Meyer, l’effort de démystification des supercheries pseudo scientifiques nazies...

Actualités Juives n° 637 du  23 décembre 1999

 

Aurochs : se méfier des imitations, Cet animal à longues cornes qu’on présente dans certains zoos comme l’ancêtre de nos bovins domestiques n’est que la « reconstitution » approximative d’une bête sauvage dont la race est éteinte. Une « reconstitution » opérée par des scientifiques nazis...

Fabien Gruhier le Nouvel Observateur  13 - 19 janvier 2000

 

Je tiens à vous remercier vivement de m’avoir adressé votre dernier ouvrage.

Je suis persuadé qu’il contribuera à la lutte contre la résurgence des idées néo-nazies et alertera ceux qui de bonne foi, accorderaient crédit aux pseudo-théories scientifiques que vous dénoncez à juste titre...

Georges SARRE - Ancien Ministre,

Député de Paris 

 

Je vous félicite pour votre travail de recherche historique et scientifique qui prouve de manière irréfutable, une fois de plus que les thèses nazies n’étaient que des assertions controuvées et manipulatrices au service d’une idéologie d’intolérance et de domination.

Le dossier circonstancié que vous avez joint à votre lettre donne une information détaillée sur vos investigations…votre étude est un exemple significatif des pièges dans lesquels un esprit non averti peut tomber. Le travail de recherche que vous avez mené montre combien il est important de rester vigilant et d’exercer son esprit critique sur les informations que nous recevons….

Nicole Fontaine,

Présidente du Parlement Européen

 

Votre publication figure désormais  dans la bibliographie Nationale Israélienne. Celle-ci pourra être consultée désormais par toutes librairies à travers le monde qui dispose d’un rayon judaïca.

Nous vous remercions pour cet ouvrage qui présente un grand intérêt.

Yael Hacohen - Directrice des référencements

Université Hébraïque de Jérusalem

 

C’est une escroquerie scientifique, comme l’homme de PILTDOWN en anthropologie...cette bouffonnerie avec implantation possible dans les forêts européennes - De quoi laisser pantois. Encore bravo, pour ce livre que j’attendais depuis longtemps, alors que je m’apprêtais à faire un article en ce sens dans la revue « TOROS », je ne manquerai pas de commenter votre livre. Oui, c’est scandaleux même seulement sur le plan scientifique. Toutes mes félicitations ....

Docteur J.P FABARON

auteur de l’ouvrage « La Grande Famille du Taureau ».

 

Je tenais à vous exprimer mes plus vifs remerciements pour l’envoi de votre travail consacré à « aurochs - le retour...d’une supercherie nazie...c’est une œuvre, remarquablement documentée et multiple, dont l’originalité et la totale indépendance ont frappé immédiatement l’œil du juriste (et de l’universitaire..) que je suis...votre ouvrage constituera à cet égard un outil rare et précieux, particulièrement pour les jeunes étudiants et pour les chercheurs qui fréquentent notre Centre. Il est d’ores et déjà à leur disposition dans notre bibliothèque.

..... votre travail rappelle au moins les vertus de la vérité (au milieu des faussaires, manipulateurs et « révisionnistes » en tous genres), de la mémoire, et de la résistance...la minutieuse et rigoureuse entreprise d’investigation scientifique que vous avez menée à bien force le respect. Elle est au service de l’intérêt général et des valeurs que nous partageons....

Jérôme BENZIMRA-HAZAN- Ingénieur d’études en droit public

Secrétaire Général du Centre de Recherche sur les Droits de l’Homme et le Droit Humanitaire

Université Panthéon-Assas Paris II

 

Aurochs. Le sous titre « Le retour d’une supercherie nazie » rend bien le sens du travail de nos auteurs. « Nos », car le Courrier a publié en mai 98 en son n° 33, Aurochs, animal préhistorique ou retour d’une supercherie nazie ?...dans cet ouvrage, on trouvera détaillé le pourquoi et le comment de la création d’un « aurochs » par Lutz Heck, dans l’esprit du national-socialisme...

Le Courrier de l’Environnement de l’INRA, nov.99 - n° 38

 

Cet ouvrage est une source d’informations exceptionnelles. J’ai découvert que de nombreuses universités en Allemagne étudient la possibilité de gérer des espaces naturels avec de grands herbivores. L’intérêt semble se concentrer autour du bœuf de Heck. J’ai trouvé un rapport de WWF, qui propose de lancer un programme de « réintroduction de l’aurochs » dans la nature. J’ai écrit, afin de dire que je ne trouvais pas correct d’utiliser l’argent du contribuable ou de réunir des fonds privés pour encourager « un jouet zoologique », que je compare à une escroquerie. Cet argent devrait plutôt être utilisé à sauver les espèces en danger. Le bison européen qui est de fait un animal forestier effectuerait bien mieux le travail de conservation des espaces naturels qu’un vulgaire bovin. ... votre livre est un bon support au développement de mes théories.

Kristian Wendt  - Bison-info (Suède)

 

J’ai lu avec un grand intérêt votre ouvrage ‘Aurochs, le retour d’une supercherie nazie’. Permettez-moi de saluer ce travail exemplaire, riche d’informations. .....merci de votre courrier qui va nous donner l’occasion de préciser notre information sur cette supercherie....

Alain Raveneau - Rédacteur en chef adjoint

Rustica Hebdo

 

Merci de m’avoir adresser votre ouvrage, outre qu’il me permettra de perfectionner mon français, je trouve qu’il est particulièrement intéressant.

Dr Anna Lee Pauls, Université de Princeton

 

Je vous remercie, votre ouvrage est réellement très intéressant. J’avais déjà entendu parler de ce faux aurochs. Cela me fait penser à la tentative de Max von Stephanowitz qui voulait recréer l’original du  chien germain. Je termine en ce moment un ouvrage intitulé :  « Les animaux dans le 3ème reich, animaux familiers, boucs émissaires et  holocauste ».  Je parlerai de votre ouvrage dont l’intérêt mérite qu’il connaisse auprès du public un grand  retentissement.

Dr Boria Sax Université de New York

 

Le retour de la vache d’Hitler, article publié par Gazeta Magazyn - les auteurs actuels de cette fumisterie, sont dénoncés dans aucune complaisance : des charlatans ressuscitent une supercherie nazie... un impact écologique dangereux... le risque épidémiologique d’une telle introduction de vaches est réellement présent.. Adam Wajrak 30 mars 2000 (article de 10 pages en langue polonaise - disponible sur demande)

 

Je veux vous dire mon intérêt pour votre travail sur « les aurochs, le retour d’une supercherie nazie ». Vous démontrez magistralement que ces théories n’ont de scientifiques que le nom, et qu’elles participent d’une propagande intolérable.

Jack Lang - Ministre de l’éducation nationale.

 

La "vache d’Hitler" est de retour, ... une écologie fondée sur la pureté des races... un véritable danger pour la biodiversité... derrière la réapparition du faux aurochs se cache un organisme bizarre mais très puissant qui porte le nom de SIERDAH, ...un vulgaire croisement de vaches.... (condensé en français de l’article paru dans Gazeta Magazyn) – photocopie disponible sur demande.

Courrier International n° 499 du 25 au 31 mai 2000

 

Il a toujours été clair que cet animal est un bovin et doit être considéré comme tel....je comprends vos inquiétudes et votre vigilance et je tiens à vous assurer que je partage votre préoccupations de bannir toute démarche qui pourrait s’apparenter à une tentative de réhabilitation des frères Heck.....Des consignes très strictes ont dores et déjà été données aux établissements qui détiennent ces animaux concernant la communication à destination du public.

Jean Glavany, Ministre de l’Agriculture

 

Aurochs idéologique, illusion génétique,

peut-on reconstituer le patrimoine génétique d’un animal sauvage par hybridation de races domestiques ? certains y ont cru, pour servir l’idéologie nazie de pureté des races. Ce fut le cas de Lutz Heck. Une race bovine que l’on persiste à désigner comme l’aurochs de Heck rappelle cet épisode peu glorieux de la zoologie...

Sciences et Avenir, juillet août 2000, hors série 123

 

La fédération nationale de la Libre Pensée m’a transmis votre livre « Aurochs - le retour d’une supercherie », ce dont je vous remercie. Je ne connaissais pas cette falsification au service de la promotion d’un dignitaire nazi. Je ne manquerai pas d’écrire une note de lecture pour notre mensuel La Raison.

Jean Dubessy animateur de la Commission Sciences de la Libre Pensée. 

 

Toutes mes félicitations, pour la publication de votre 'Aurochs' et vos révélations sur la connerie nazie. Je prépare l'édition d'un livre destiné principalement à mes étudiants du cycle  'Histoire des Idées en Biologie'. Puis-je me servir de vos illustrations ?  Bien à vous.

Professeur Carlos Almaça - Zoologiste, Historien des Sciences, Université de Lisbonne.

 

Mille mercis, votre livre m’a vivement intéressée et me concerne....je tâcherai de faire connaître votre aurochs...

Professeur Elisabeth Ardouin-Fugier

 

 ....Je dois vous dire aussi que votre travail de dépistage dans l'affaire "faux aurochs" est très bien accueilli en Pologne et que votre  livre suscite un intérêt considérable.

Professeur Zygmunt Vétulani

 

....votre dossier est convaincant et inquiétant. Il ne faudrait pas en effet que la louable écologie d’aujourd’hui serve à la reviviscence de tristes manipulations. Je ne sais si l’affaire de la « vache de Hitler » va se trouver en évidence du fait de toutes les inquiétudes actuelles.

Professeur Alain Corbin - Centre de Recherches en Histoire du XIX° siècle

 

Il est regrettable que les organisateurs de la manifestation n’aient pas eu vent des éléments que vous relevez dans votre lettre et dans votre ouvrage. J’ai informé ce jour M.Deiss, qui vous remercie de nous avoir contactés.

Je tiens toutefois à vous rendre attentifs au fait que la demande de patronage qui nous fut soumise) l’époque ne nous permettait en aucune façon de déceler une éventuelle irrégularité "technique". Contrairement aux organisateurs et aux autres membres du comité d’honneur, le ministre des affaires étrangères, invité en tant que Fribourgeois, n’est d’ailleurs pas un connaisseur averti des questions animales.

Alexandre Mossu, Collaborateur personnel du Chef du Département des Affaires Etrangères (Suisse)

 

J’ai l’avantage d’accuser réception au nom de M. Pascal Couchepin, Conseiller Fédéral, de votre envoi du 10 janvier dernier. Le Chef du Département fédéral de l’économie a pris connaissance avec beaucoup d’attention de vos remarques et commentaires relatifs à l’idéologie qui accompagne la reconstitution de l’Aurochs de Heck. Il vous remercie de l’avoir informé sur cette problématique importante et sur les abus qui peuvent en découler.

Raphaël Saborit, Collaborateur Personnel du Chef du Département Fédéral de l’Economie (Suisse)

En ma qualité de directeur d’un établissement public national, je me dois d’être attentif à d’éventuelles tentatives insidieuses de développement d’idéologies intolérables au sein de notre démocratie. Compte tenu de la dimension de ce dossier, je compte le soumettre pour suite à donner, à mon autorité de tutelle, en l’occurrence le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche. Je vous tiendrai informé des éventuelles suites que mon administration souhaitera donner à cette affaire.

Professeur Gilbert Bonnes, Directeur par intérim de l’Ecole Vétérinaire de Toulouse.

 

Je viens tout juste de terminer la lecture de votre ouvrage et qui révèle qu’il ne s’agit pas uniquement d’une fraude scientifique, mais montre l’échec et la trahison de ceux qui prétendent être des intellectuels. C’est l’époque de la trahison des clercs, quel siècle! Nous devons préserver la mémoire, tout comme Sakharov. Bravo encore pour votre ouvrage. En fonction de vos informations, je vais pouvoir mettre de l’ordre dans mes idées, je prépare un article sur ce sujet. Vous ne pouviez pas mieux tomber.

Professeur Franck Fox - Historien, chercheur, auteur de nombreuses publications, couronné pour ses travaux par de nombreuses universités ; publié par Washington State University, Harper/Collins, etc.

 

Merci beaucoup pour votre livre sur les "aurochs". Je n'avais jamais rien lu auparavant sur ce sujet. Ce sujet est tellement passionnant que je l’ai lu d’une traite. Dommage que le ZOO a Barcelone n'expose pas cet animal, j’aurais pu faire un article pour dénoncer cette supercherie. Cette histoire est incroyable. Votre travail est bien documenté.
Miquel Molina - "La Vanguardia" a Barcelone

 

J’ignorais tout de cette supercherie concernant les faux aurochs et vous remercie très vivement de m’avoir informée. En ce temps de négationismes fréquents et de négation de la réalité, il est bon que des organismes comme le vôtre rétablisse des vérités.

Corinne Lepage Ancien Ministre de l’Environnement.

 

Merci d’avoir bien voulu me faire parvenir votre ouvrage. J’ignorais tout de cette histoire d’aurochs, laquelle s’apparente à tant d’autres fables pseudo-scientifiques nazies, inventées ou, comme dans le cas de l’Atantide par exemple, adaptées à la cause brune. Je vous remercie aussi de votre vigilance. Il faut traquer la bête, bien réelle celle-là, partout où elle se terre. Croyez bien, Messieurs à mes sentiments très cordiaux.

Elie Barnavie - Ambassadeur d’Israël en France.

 

Je vous accuse bonne réception du livre : Aurochs le retour.... d’une supercherie nazie, dont je viens de terminer la lecture, ainsi que des documents annexés. Je vous remercie de me l’avoir adressé. Comme beaucoup de biologistes et paléontologues, j’avais entendu parler de la tentative de « reconstitution » des aurochs, du caractère à bien des égards « sulfureux » de cette tentative et de son contexte, mais n’étant pas du tout spécialiste de ces questions, je n’y avais pas attaché grande importance et croyais l’affaire terminée depuis longtemps. A cet égard, votre travail m’a éclairé. Il cite une bibliographie pratiquement inconnue en Europe occidentale (sauf peut être de quelques rares spécialistes) et dévoile la poursuite actuelle d’une tentative bien discutable à divers point de vue....  Tel qui est, je crois qu’il constitue une tentative de démystification fondée sur un effort de probité intellectuelle qu’il faut saluer....

A.  de Ricqlès - Professeur au Collège de France, Chaire de Biologie historique et Evolutionnisme

 

  

Suite à votre courrier concernant l'"auroch", j'ai procédé derechef à la modification dans notre site sur le papier concernant le domaine du Ciran. Comme vous pourrez le lire en vous rendant sur le site, j'ai donc remplacé le terme "auroch" par "une vache issue d'un croisement de quelques races bovines".

Je vous remercie pour votre courrier qui m'a permis d'apprendre une chose que j'ignorais concernant cette supercherie et qui m'a fort intéressé.

En espérant avoir ainsi répondu votre attente.

 Marc Vassal, Conseil Général du Loiret

 

Vous avez eu l’obligeance d’informer Luc Ferry de l’action conduite par l’association H.S.T.E.S pour démystifier l’escroquerie scientifique que constitue la re-création par le criminel de guerre nazi Heck de l’espèce disparue des aurochs et pour dénoncer l’utilisation qui en est faite aujourd’hui dans le domaine éducatif, laquelle s’avère d’autant plus regrettable qu’elle contribue à valoriser le concepteur de cette supercherie.

Monsieur le Ministre me charge de vous remercier de l’envoi de ce dossier qui a retenu toute son attention, il en a prescrit l’examen approfondi et l’étude des mesures qui s’avèrent nécessaires….

Agnès Evren - Chef de Cabinet, Ministère de la Jeunesse – Education Recherche

 

Jallon, Emmanuelle, 2002, Aurochs, l'éternel retour... Patrimoine, tourisme et controverse à la Ferme de l'Aurochs, Université de Besançon, mémoire de maîtrise.

 

Merci pour cette lecture fort instructive. Un petit tour sur le Net montre qu'il y a encore du chemin à faire mais que vous avez bien avancé depuis la publication du livre. Bien cordialement,
 Georges Métailié  Directeur de Rcherches au CNRS.

 

Actuellement au monde il n'y a plus d'aurochs et une espèce disparue ne peut pas être reconstituée même par des croisements aléatoires...L'aurochs reconstitué est une simple vache …

C'est un Bos taurus et non primigenius. Ils ne possèdent pas les critères de différenciation: taille, morphologie des cornes, dimorphisme sexuel... J'ai fouillé pas mal de grottes avec de vrais aurochs....

 Ces aurochs dit reconstitués proviennent de croisements d'espèces domestiques dans les années 30  par les frères Heck, criminels de guerre nazi Après avoir lu plusieurs articles sur les néo-aurochs et suite aux doc que vous m'avez parvenir (vous constaterez que je n'ai rien inventé et que je me suis fortement inspiré de vos textes), j'ai réagi par les 2 textes en doc. attaché. Théoriquement je dois intervenir  en juin prochain aux journées de la préhistoire de Valflaunès... les faunes anciennes qui existent encore....bref Merci encore pour votre doc et très cordialement vôtre

Jean-Yves Crochet - Université de Montpellier 2 - Gestionnaire de RNR

Paléontologue et membre de la Commission Patrimoine Géologique de RNF...

  

l’ouvrage est référencé dans de nombreux catalogues universitaires notamment par :

- le catalogue on line du British Museum

- ISIS (importante revue américaine consacrée à l’histoire des sciences)

- persoonlijke mededelingen P.63   

- par la prestigieuse revue de la Station Zoologique de Naples : History and Philosophy of the Life Science (vol 22 nr 1 - 2000).) - Cet ouvrage est également mis à la disposition des chercheurs,
- par The Natural History Museum

- la Bibliothèque de l'Institut d'ethnologie et du Musée d'ethnographie de Neuchâtel (Suisse) etc.

- Database – 2951436408 - http://www.pitbossannie.com/rps-s-national-socialism-and-science.html

Cattle Breeding Europe /Urus Reintroduction Europe./ Fraud in science./ National socialism and science.

 

Nos premiers résultats ... !

- malgré les pressions exercées par l’organisme falsificateur, la médiatisation de cette supercherie a pu se faire avec le concours de nombreux médias, tant professionnels que grand public. 

- Après avoir eu connaissance de notre travail :

le Ministère de la Protection de la Nature et des Ressources Naturelles de la République Polonaise a jugé ridicule le projet d’introduction du faux aurochs  (souligné par P.D et J.A) en Pologne,. Le Conseil National de la Protection de la Nature de la République Polonaise dans un communiqué signé de son président M. le professeur Zbigniew Glowacinski, qui s’est appuyé sur les opinions de ses experts dont parmi eux M. le professeur Z. Pucek de l'Institut des Etudes de Mammifères de l'Académie Polonaise des Sciences et Président du Bison Specialist Group SCC/IUCN et du Dr. J. Raczynski de l'Université de Bialystok a donné un avis défavorable sur le :

"projet d'élevage et croisement de bovins au nord-est de la Pologne sous la dénomination malhonnête de  réintroduction d'aurochs" (souligné par P.D. et J.A.).  Pour justifier les raisons de sa décision la commission a souligné :

- Le caractère malhonnête de cette opération, puisqu’au regard de nos connaissances actuelles de la génétique, il est  impossible de reconstituer une espèce disparue, dans ce cas de figure, il s’agit bien évidemment d'une nouvelle race bovine et non d'aurochs.

- La Commission  a également évoqué les dangers  que comportaient ce projet dans une zone de restitution de bisons (parmi ceux-ci, la possibilité de transmission des épizooties bovines vers la faune sauvage ne peut être écartée P.D. et J.A), l'incompétence professionnelle des institutions qui ont été désignées pour exécuter ce projet, l’absence d'un programme scientifique et le risque écologique que peuvent présenter des introductions irresponsables d’animaux dans la nature. Les experts ont souligné également que  les buts et les moyens de ces élevages demeurent obscurs (souligné par P.D. et J.A.).

Ce projet malhonnête et irresponsable, et nous ne pouvons que nous en féliciter a échoué en Pologne en partie grâce à notre travail. Nous sommes particulièrement étonnés, qu’aucune sanction à notre connaissance, n’ait encore été prise à l’encontre des fonctionnaires qui ont montés et couvrent encore cette supercherie. Nous trouvons également scandaleux, que malgré notre mise en garde une chaîne de télévision telle que M.6, se soit associée en toute connaissance de cause à la médiatisation de cette sulfureuse arnaque. 

En conclusion, nous pouvons dire que :

le faux aurochs de Heck est un bovin ordinaire. Il est porteur d’une maladie virale grave, transmissible. Les objectifs recherchés par les actuels « reconstructeurs » bien qu’ils s’en défendent consistent à promouvoir une supercherie scientifique destinée à réhabiliter le nazi Heck ».

 

 

L’ensemble du dossier est consultable sur demande.

Partager cet article

Repost 0
Published by hstes1 - dans Aurochs
commenter cet article

commentaires