Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 08:48

 

Copie de lettre destinée à Madame Elisabeth Guigou – fin septembre 2002

 

 

Madame la Ministre,

 

Nous avons écouté jeudi 18 septembre 2002 votre intervention sur Fance Inter, Nous avons été fort surpris par les propos que vous avez tenus sur cette antenne. En effet, à un auditeur qui faisait une comparaison entre les crimes nazis et les crimes des communistes, vous avez dit : qu’il n’y avait rien de comparable et que les communistes avaient été de grands résistants. Pour conclure, vous avez même ajouté (sic) que cet auditeur... faisait de la confusion mentale.

Nous nous permettons de vous rappeler que les communistes ont effectivement été résistants à partir du moment ou le nazisme présentait un danger pour « grand frère soviétique ». Vous pouvez facilement vous en rendre compte en lisant le journal l’humanité des années 1938 - 1939.  Molotov, au conseil suprême des Soviets le 17 novembre 39, s’exprimait ainsi : « une guerre de ce genre ne saurait être justifiée en aucune façon. L’idéologie de l’hitlérisme, comme tout autre système peut-être reconnue ou rejetée, c’est une question d’opinion politique. Mais n’importe qui comprendra qu’on ne peut en finir avec elle par la guerre, c’est pourquoi il est insensé, voire criminel, de mener une semblable guerre pour l’anéantissement de l’hitlérisme en la couvrant du faux drapeau de la lutte pour la démocratie ».

  Maurice Thorez, il a toujours été après la guerre discret et embarrassé lorsqu’il était interrogé sur sa désertion. Le 13 juillet 1940, on peut trouver dans l’Humanité ceci : Nous avons eu l’occasion d’entendre une conversation entre un travailleur parisien et un soldat allemand. L’ouvrier parisien disait : nous sommes les ennemis des capitalistes français et les amis de tous les peuples, allemand, italien, anglais etc. ainsi que des peuples coloniaux...

Quant aux MOI, la manière dont les communistes les ont lâchés se passe de commentaires. Cette citation de Paul Reynaud est également des plus claires : Il fut un temps, en France, les républicains criaient : vive la Pologne, monsieur ! les communistes français, osaient crier  le 1er octobre 1939, vive la partage de la Pologne. (Paul Reynaud : La France p. 606). Les communistes ont fait effectivement de la résistance ....... à partir du moment ou Moscou leur en a donné l’ordre.

Dans un tout autre registre, notre association a mis en évidence la participation de fonctionnaires de l’état, au retour aujourd’hui en France, d’une supercherie scientifique nazie, forme particulière de révisionnisme puisque difficilement décelable ... le journal l’Humanité, dans une série d’articles consacrés à cette fumisterie en a fait l’éloge. Nous leur avons adressé un dossier, c’était il y a plus de deux ans...(aujourd’hui une dizaine d’années) en leur demandant de rectifier leur propos, nous attendons toujours une réponse. Cette série d’articles et l’article original peuvent être consultés sur Internet... En toute connaissance de cause, les actuels communistes continuent à faire l’éloge de cette fumisterie et participent ainsi à la réhabilitation d’un criminel de guerre nazi. Ce qui n’est guère étonnant, quand on se rappelle avec quelle unanimité les communistes français ont suivi Lyssenko*.

Que le parti communiste, s’accapare de lutte anti-raciste pour tenter de redorer son blason, c’est son problème, fort heureusement, les français ne s’y trompent guère, les électeurs ont réduits ce parti à sa plus simple expression. Nous n’avons pas été, Madame la Ministre, à la manifestation organisée par ce parti. Nous refusons de faire état de notre vécu, mais à la lecture de nos noms, vous pourrez constater que nous savons de quoi nous parlons. Ce que nous pouvons vous dire en conclusion, c’est que malgré tout le dégoût que peut nous inspirer le sieur Papon sa carrière, son histoire, nous n’arrivons pas pour autant à trouver excusable les morts et les victimes des communistes, niés et cautionnés pendant des décennies par les communistes français.  

 

 

                         Histoire, Sciences, Totalitarisme, Ethique et Société

                                                                                association loi 1901

H.S.T.E.S

                    Paris le 4 septembre 2000

         

 

L’HUMANITE

Monsieur le Directeur de la Rédaction

32, rue Jean Jaurès

93528 Saint Denis cedex

 

 

         

         

ref : articles publiés dans la rubrique l’Huma été « une semaine à la ferme »

 

 

Monsieur le Directeur,

 

Vous avez, sous la plume de Gérard Le Pull publié une série d’articles intitulés :

- remontée au Jura du néolithique, le 14/08/00,

- ni cirque ...ni zoo, le 15/08/00 ;

- steack de bison et saucisson, le 16/08/00,

- un authentique accent, le 17/08/00

- la vache quel tourisme, le 18/08/00.

Dans ces différents articles le journaliste dit :

- le 14/08/00  qu’on y vend des steacks de bison et d’aurochs, ... qu’un savant dosage de croisement à permis de recréer le bovidé de notre préhistoire... outre les aurochs, deux troupeaux de bison...aurochs et Highland cattle débroussaillent...

- le 15/08/00 : comparer un aurochs à un bison...par voir des troupeaux de bison, d’aurochs...à la couleur claire des bébé d’aurochs...à la manière dont les highland cattle et les aurochs nettoient les marais..

- le 16/08/00 : les deux taureaux, aurochs et higland cattle rejoignent leur harem...

- le 17/08/00 : la vue d’un troupeau d’aurochs...les bisons et les aurochs m’ont impressionnée.... et cet article se termine par : et ça marche d’autant mieux, que l’authenticité de l’accent franc-comtois du guide convainc chacun qu’il ne saurait mentir à des enfants (sic).

- le 18/08/00 : ils ont tous acheté du saucisson de bison ou d’aurochs... ils voulaient tout connaître de la vie de l’aurochs,... la manière dont des zoologistes ont procédé à sa reconstitution...

 

Notre association a été créée dans le but de mettre fin, à la supercherie qui consiste à faire croire qu’un  bovin domestique ordinaire est un aurochs, aurochs-reconstitué, néo aurochs, aurochs de Heck etc.

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint l’ouvrage :

 

Aurochs, le retour... d’une supercherie nazie

 

ou

Comment ressuscite aujourd’hui en France, une supercherie nazie

qui a servi  à justifier les théories raciales du 3ème Reich ?

 

résultat d’un travail qui relate la véritable histoire de cette authentique supercherie nazie.

 

En avril 1998, le n° 33 du Courrier de l’environnement de l’INRA publiait notre article intitulé « Aurochs, retour d'un animal préhistorique... ou manipulation scientifique »? qui a connu un certain retentissement parmi les spécialistes (cet article peut être consulté sur le site internet de l’INRA).

Dans celui-ci nous retracions dans les grandes lignes les circonstances dans lesquelles s’était déroulée cette « pseudo-reconstruction ». Si dans le monde des spécialistes, personne n’ose prétendre que cet animal est un aurochs, en revanche celui-ci est toujours présenté au grand public sous cette appellation et sans faire référence aux circonstances réelles et aux raisons de sa création. Nous avons donc poursuivi nos recherches et décidé de publier un ouvrage afin d’informer un large public.

L’histoire de la création de ce "faux-aurochs", est préoccupante, elle est sans conteste l'une des plus grandes supercheries scientifiques du vingtième siècle. Ce tour de passe-passe, qui tente de nous faire croire que nous sommes devant  une avancée scientifique extraordinaire, "la reconstruction d'une espèce disparue il y a quelques siècles"...n’est que le croisement banal de quelques races bovines.

Cette supercherie bien particulière est unique en son genre...tellement elle est énorme et scandaleuse sur le plan éthique. L’origine de cette affaire qui émane en droite ligne de la propagande nazie, aurait dû éveiller quelques soupçons. C’est aussi l’un des points  qui la différencie des "falsifications ordinaires". Plus de cinquante ans après le 8 mai 1945, ce "triste héritage du 3ème  Reich" a pris un nouvel élan, dans une indifférence quasi générale.

Aujourd'hui en France, la commercialisation de cette mystification s’accompagne de la réhabilitation de l’un de ses promoteurs, criminel de guerre, haut dignitaire  nazi, proche collaborateur d’Hitler et responsable de crimes commis dans les pays occupés! Un autre aspect surprenant de cette scandaleuse affaire ; cette fraude scientifique est faite à l’aide de  documents sur lesquels figurent  des  organismes publics et le nom de fonctionnaires de l’Etat. C’est  la première fois dans l'histoire des sciences à notre connaissance, que les institutions publiques d'un état démocratique ainsi que des fonctionnaires apportent leur concours à  une telle manipulation !*

               Nous pensons que votre journaliste a été abusé et du fait de l’extrême gravité de cette affaire que vous ne manquerez pas de rectifier vos propos, nous sommes à votre disposition pour vous fournir toutes informations complémentaires.

A vous lire,

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Directeur, nos salutations distinguées.

 

 

P.J : Aurochs, le retour...d’une supercherie nazie,

copie d’un article paru dans Politis,

quelques unes des réactions que nous avons reçues après la publication de notre ouvrage,

(documentation complémentaire sur demande)

article paru dans Courrier International.

 

* il faut replacer ce courrier dans son contexte (année 2000) – nous n’avons toujours pas eu de réponse du journal L’Humanité jusqu’à ce jour, aujourd’hui, nous pouvons dire que notre travail a donné quelques résultats, notamment auprès des instances polonaises et de la communauté européenne, puisque le projet de la « réintroduction de l’aurochs de Heck » a fort heureusement échoué.

 

* Les chercheurs soviétiques n'étaient pas en reste. Les théories d'Oparin connurent dans les années 30, une notoriété internationale. La  soupe pré biotique était à la base de la vie et le hasard avait favorisé son apparition. Le marxisme à travers la génération spontanée  momentanément remise  au goût du jour,  défendait la thèse  que la matière était en mouvement et que de l'inerte naissait la vie.  Le mythe de la science communiste s'y engouffra, car elle était  seule capable de faire un monde et un homme parfaits.  Lyssenko, put en s'appuyant sur Oparin pendant des décennies défendre des idées chères aux communistes selon lesquelles les caractères acquis devenaient héréditaires ! Olga Lepeshinkaïa, prétendit qu'elle était capable d'obtenir une génération spontanée à partir de la paille et ce en quelques heures. Cette grande scientifique avait même mis au point  une formule rajeunissante...avec pour base de la limonade !  Tous ces brillants chercheurs bénéficièrent bien entendu des largesses du pouvoir. Ils furent récompensés à la hauteur de la qualité de leurs travaux. Ils firent partie de l’élite scientifique et dirigèrent l'Académie des Sciences d'URSS dans les années 50. Ils eurent également droit aux largesses du pouvoir et furent récompensés par des titres, des  prix Lénine, Staline etc.

De telles absurdités ont été défendues par d'éminentes personnalités du monde scientifique, politique, et des arts tant à l'est, ce qui peut être compréhensible... qu'à l'ouest, ce qui l’est moins.   De nombreux d’entre eux   soutenaient  comme leurs confrères communistes qu'une évolution graduelle à partir de la matière inerte  était vraisemblable et pouvait  être  à l'origine de la vie. Ce climat faisait place à une dialectique ou la puissance de l'affirmation balayait tout doute et marginalisait systématiquement tout opposant. La science et la vérité étaient enfin en marche, elles ne pouvaient  venir que du communisme. Il  en était le garant, le détenteur. Les  réactionnaires rétrogrades qui mettaient en doute le bien fondé du lissenkysme cela va de soi,  défendaient non des théories scientifiques, mais des relents de superstitions religieuses éculées. Muller, comme quelques autres furent l'objet de persécutions, par chance il réussit à fuir à l'ouest et obtint en 1946 un prix Nobel.

 

Jean Aikhenbaum - Piotr Daszkiewicz

 

Partager cet article

Repost 0
Published by hstes
commenter cet article

commentaires