Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 19:39

 

On nous promet un avenir radieux… irradié même

Centrale nucléaire de Fukushima : la situation plus grave qu'annoncée

Tepco, l'exploitant de la centrale nucléaire de Fukushima, a admis hier que la majeure partie du combustible nucléaire du réacteur N° 1 avait fondu. Ce qui reste de barres de combustible intactes n'est plus recouvert par l'eau. Le combustible fondu a coulé au fond de la cuve qui s'est percée, laissant échapper l'eau vers l'extérieur.

………

Des dizaines de milliards d'euros

Le quotidien Asahi Shimbun écrit que le réacteur N°1 n'est probablement pas le seul dont la cuve a pu se fissurer. Tepco à fait savoir que les mesures des niveaux d'eau dans les réacteurs N°2 et N°3 ne sont plus considérées comme fiables. ….Selon le quotidien anglais The Guardian, l'ensemble des dommages coûtera des dizaines de milliards d'euros, dont il est probable qu'une bonne partie sera payée par le contribuable, plus exactement par le public (voir les commentaires ci-dessous).

Yves Heuillard

http://www.ddmagazine.com/201105142210/Actualites-du-developpement-durable/Centrale-nucleaire-de-Fukushima-la-situation-plus-grave-qu-annoncee.html

Source : Le Figaro

 

La situation à Fukushimaest bien plus préoccupante que ce que laissaient supposer les autorités japonaises quelques jours après le tsunami. Les rejets radioactifs dans l’environnement sont si importants que l’on compare désormais cette catastrophe à celle de la centrale nucléaire de Tchernobyl, deux accidents considérés comme « majeurs » et classés au niveau maximal de l’échelle INES (International Nuclear Event Scale) de classement des incidents et accidents nucléaires, c'est-à-dire au niveau 7. (d’après les dernières estimations de nombreux commentateurs, Tchernobyl ne serait qu’un simple divertissement, une préparation en quelque sorte avant que les choses sérieuses ne commencent).

 

Prévoir la survie des techniciens du nucléaire…

 

Des centaines d’hommes ont déjà été exposés aux radiationset aux contaminations ……. Une forte irradiation peut malheureusement causer de graves dommages, et notamment détruire les cellules de la moelle osseuse. Cinq cancérologues japonais, alertés par le risque encouru par les ouvriers, ont publié un article dans la revue The Lancet dans le but de promouvoir le prélèvement et le stockage des cellules souches des travailleurs du nucléaire.

 

En avril 2011, dans une conférence de presse,  le plus sérieusement du monde Tepco  prévoyait :

 

…. Lors d'une conférence de presse, le président de Tokyo Electric Power, Tsunehisa Katsumata, a également espéré pouvoir résorber les fuites radioactives dans un délai de trois à six mois………

Deux objectifs :

Le président de Tepco a rappelé qu'il s'agissait de «la plus grave crise de l'histoire de cette entreprise», créée il y a 60 ans.

«Reprendre le contrôle de la centrale nucléaire, faire face aux problèmes financiers liés à ces opérations (...) La question de savoir comment surmonter ces problèmes est une entreprise délicate», a-t-il dit.

 

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2011/08/01/niveau-record-de-radiations-mesure-a-fukushima_1555109_3216.html

 

12 avril 2011

- Le premier ministre japonais Naoto Kan a affirmé mardi que la situation se stabilisait «pas à pas» à la centrale nucléaire de Fukushima, dont l'accident est désormais considéré aussi grave par Tokyo que celui de Tchernobyl.

 

 

4 mois plus tard le 01.08.11 ….

Le Monde titre le :Niveau record de radiations mesuré à Fukushima

 

niveau de radiations anormalement élevé a été mesuré, lundi 1er août, entre les bâtiments de deux réacteurs de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, a indiqué la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco), exploitante du site mis à mal par le séisme et le tsunami du 11 mars.

 

"Nous sommes toujours en train de vérifier la cause de tels niveaux élevés de radioactivité", a expliqué une porte-parole de Tepco.

Les délais, c’est comme les statistiques, il suffit de modifier les données pour que tout rentre dans l’ordre.

Le gouvernement et Tepco prévoient toujours de stabiliser la situation à Fukushima en conduisant les réacteurs vers un état dit d'"arrêt à froid" d'ici au mois de janvier. …..Environ 80 000 personnes, résidant précédemment à moins de 20 kilomètres de la centrale ou dans des localités ayant été particulièrement contaminées, ont été forcées de quitter leur domicile en raison de risques pour la santé.

Des Fukushima en veux-tu ? en voilà

Le 06.04.2011

Césium radioactif détecté dans 17 régions de la partie continentale de Chine

 

Des mesures effectuées hier près du rivage montrent des concentrations très élevées d'iode-131 et de césium-137 radioactifs. Avec 300.000 becquerels par centimètre cube d'iode par exemple.

……. Ces faibles niveaux ne menacent pas la santé publique ni l'environnement, a fait savoir un communiqué officiel…..

Les aliments et l'eau potable ont été testés pour la contamination et ont été déclarés sans danger,…………...

Selon le communiqué, il n'est pas nécessaire de prendre des mesures de protection.

La fuite d'eau très radioactive vers l'océan s'accentue ……

La contamination provient manifestement de l'eau très radioactive qui s'est déversée dans la salle des machines du réacteur n°2. Cette eau interdit tout travail à proximité, car son débit de dose annoncé est de un sievert par heure …………….

 Un échantillon de cette eau a été analysé à 13 millions de becquerels par cm3.. ……..

FUKUSHIMA et dire que ce nom ne me disait rien avant le 11 mars.

 

27.04.11

Six semaines après le séisme et le tsunami qui ont causé un grave accident à la centrale nucléaire de Fukushima, le climat au Japon semble être à l'union nationale pour la reconstruction et la reprise du travail.

 

………………… Les Japonais ne peuvent pas s'excuser de n'avoir pas su. Le Japon n'est pas un régime soviétique, ni une dictature…... Fukushima n'est pas le premier accident nucléaire. Des citoyens et des scientifiques ont tiré la sonnette d'alarme à maintes reprises, sans être écoutés…..

 

Les Japonais, dans leur majorité, ont cru volontiers les discours officiels sur la nécessité et l'avantage de l'énergie nucléaire parfaitement maîtrisée.

…… étant donné le manque de compétences et de crédibilité des autorités nucléaires japonaises, la probabilité d'un deuxième et d'un troisième Fukushima n'est pas impensable. Et le problème n'est plus seulement japonais : notre planète vit avec des bombes à retardement. (Tiens donc, pas nous, nos centrales sont sures, la preuve, on exporte notre savoir faire )

 

…. la priorité du Japon, rétablir son économie……

 

le débat sur la sortie du nucléaire n'est pas visible : c'est précisément d'électricité qu'on manque le plus pour redémarrer la production.

 

 

Courageux ces japonais, tous des samouraïs prêts se faire hara kiri….

caduc le sabre, le choix de l’énergie nucléaire est judicieux, propre, après son passage, plus de sang sur les tapis

 

en France, on applaudit souvent la "dignité" des Japonais, qui se remettent au travail sans pleurer ni se plaindre ; autrement dit, cette "dignité" est à la fois une résignation (puisque c'est une catastrophe naturelle inévitable) et un effort collectif pour rebondir.

 

 

Le système japonais qui cherche la croissance illimitée ne respecte pas les droits de la personne et il se moque éperdument de la planète. Le pouvoir est entre les mains de menteurs incompétents et irresponsables. C'est le résultat de soixante-cinq ans de démocratie japonaise………….

 


http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Vingt-cinq-ans-apres-la-catastrophe-les-cancers-des-enfants-de-Tchernobyl_6346-1777277-fils-tous_filDMA.Htm

 

 

 

Des traces d'isotope césium radioactif -137 et -134 ont été détectées mardi dans l'air de 17 des 31 régions de niveau provincial de la partie continentale de Chine. De faibles niveaux de césium avaient été relevés lundi dans seulement 13 régions.


80'000 personnes habitant dans un rayon de 20 km autour de la centrale ont été forcées d'évacuer la zone, en abandonnant tout derrière elles. Beaucoup d'agriculteurs de la préfecture de Fukushima ont par ailleurs dû arrêter la commercialisation de leurs légumes et du lait en raison d'un taux trop élevé de radioactivité.

 

Les héros de Fukushima, seraient aujourd’hui près de 500 sur place

….équipés d’une combinaison, de gants de protection et d’un masque de protection censés éviter la contamination, ….ils tentent de rétablir l’électricité, à asperger les réacteurs ou essayer de remettre en marche les équipements détériorés …. D’éviter la fusion des réacteurs dont les circuits de refroidissement ont été endommagés après la catastrophe.

Tepco a annoncé dimanche 3 avril que les corps de deux ouvriers qui avaient disparu le 11 mars venaient d’être retrouvés : ils étaient partis inspecter le bâtiment du réacteur 4 après le séisme.
 

« Le principal risque, c’est le cancer »

            Exposés à des radiations très importantes, ils prennent des risques sanitaires importants : « Le principal risque, c’est le cancer », précise le professeur Patrick Gourmelon, directeur de la radioprotection humaine à l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire.
 

 

La Croix

http://www.la-croix.com/Fukushima-pire-que-Tchernobyl-/article/2460958/55351

04/04/2011

Fukushima pire que Tchernobyl ?

La catastrophe nucléaire de Fukushima est « bien pire » que celle de Tchernobyl, selon une spécialiste russe du nucléaire.



« Tchernobyl était au niveau 7, alors qu’il n’y avait qu’un seul réacteur accidenté et que la catastrophe n’a duré que deux semaines »,  Natalia Mironova, ingénieur thermodynamique, devenue l’un des principaux adversaires du nucléaire en Russie après la catastrophe de 1986. À Fukushima, « nous en sommes à trois semaines et quatre réacteurs sont dans un état très dangereux », a-t-elle ajouté.

Romandie News


Fukushima : de l'herbe "très faiblement contaminée" en France, selon un labo

 L'Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest (ACRO) a annoncé lundi avoir trouvé de l'herbe "très faiblement contaminée" par le panache radioactif japonais dans cinq endroits en France sur les 17…...

Les valeurs trouvées sont "sans conséquences majeures pour la santé" et les fruits et légumes des régions concernées peuvent être consommés après le lavage habituel, a précisé Mylène Josset, physicienne chargée d'étude de l'ACRO.

Si  c’est une physicienne qui le dit… question idiote : c’est quoi sans conséquences majeures ? ça veut dire qu’il il a « peut-être » des conséquences mineures pas de risques pour la santé, sur quoi elle se base pour l’affirmer, d’autant que rien ne permet d’affirmer que de faibles doses ne présentent à terme aucune nocivité potentielle.

 

 

Le niveau 7 signifie qu'un «rejet majeur de matières radioactives» s'est produit avec «des effets considérables sur la santé et l'environnement». …………….

«En termes de volume d'émissions radioactives, nos estimations les évaluent à environ 10% de celles émises par Tchernobyl», a indiqué Hidehiko Nishiyama, son directeur-adjoint. ……

Futura Sciences

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/medecine/d/des-traces-diode-radioactif-dans-le-lait-francais_29215/

Le 2 avril 2011

Des traces d’iode radioactif dans le lait français

 


Des échantillons de lait français et américain contiennent des traces d’iode 131……...

…..Les résultats d’analyses confirment que cet isotope radioactif provient des rejets de la centrale nucléaire de Fukushima. Les doses retrouvées sont toutefois très faibles et non-toxiques.

 

Rien à voir avec Tchernobyl !

 

Ces résultats sont supérieurs à la normale puisqu’en temps ordinaire aucune trace d’iode 131 ne doit être décelable dans le lait. Ils demeurent toutefois « 5.000 fois inférieurs au taux d’intervention déterminé par la Food and Drug Administration

 

 

Des contaminations anodines ?


 Tepco a annoncé jeudi avoir mesuré dans de l'eau de mer prélevée à 300 mètres au sud de la centrale un taux d'iode radioactif 4.385 fois supérieur à la norme légale……. Afin de maintenir le combustible à une température inférieure au point de fusion, des milliers de tonnes d'eau ont été déversées sur les réacteurs…..d'énormes quantités d'eau contaminée se sont infiltrées dans des galeries techniques souterraines et ont ruisselé jusque dans l'océan Pacifique tout proche….

 La situation à Fukushima "reste très grave",

 

Des contestataires même en Inde

La police a tiré sur des opposants à un projet de centrale nucléaire du géant français Areva à Jaïtapur, dans l'ouest de l'Inde, faisant un mort, ont annoncé lundi la police et les autorités locales.

Ces salauds, rien à en tirer, ils ne croient pas au progrès nucléaire !

Lors de la visite de Nicolas Sarkozy en décembre dernier, deux accords-cadre ont été signés pour la construction de deux premiers réacteurs EPR entre Areva et la société publique NPCIL (Nuclear Power Corporation of India Limited).

En plus, ils ne veulent même pas de fric…

Ce projet avait déjà provoqué des manifestations au sein de la population locale, dont de nombreux pêcheurs et paysans qui devront déménager pour laisser la place à la centrale et qui ont rejeté des offres de compensations financières.

Ces habitants craignent de voir leur pêche contaminée et de perdre leurs terres agricoles.

 

Allemagne/Nucléaire : Sortir du nucléaire salue une décision raisonnable


PARIS - Le Réseau Sortir du nucléaire a salué lundi la décision raisonnable de l'Allemagne de sortir du nucléaire d'ici 2022…………...



Rappelant que 70% des Français se sont dits favorables à la sortie du nucléaire lors d'un sondage réalisé après l'accident de la centrale de Fukushima en mars dernier, le réseau a accusé le gouvernement français et les artisans du nucléaire, dont Areva, de mener une politique de plus en plus isolée, dangereuse et passéiste, en voulant sauver à tout prix le soi-disant "fleuron industriel" de la France.

 

Sondage: 80% des Suisses favorables à la sortie du nucléaire

 

La Voix de la Russie

http://french.ruvr.ru/2011/05/28/50957839.html

La décontamination de l’eau radioactive de Fukushima-1 reviendra à au moins 650 millions de dollars

séisme et menace nucléaire 



La décontamination de l’eau radioactive du système de refroidissement de la centrale accidentée Fukushima-1 reviendra à au moins 650 millions de dollars, - a fait savoir la société TEPCO, opérateur de la centrale. Selon ses estimations, près de 85 000 tonnes d’eau contaminée se sont accumulées dans les sous-sols d’un des réacteurs.

….. Le 12 avril l’Agence japonais de sûreté nucléaire a attribué à cet accident le niveau de danger maximal, le septième. Le niveau aussi élevé n’a été décrété qu’une fois, lors de l’accident de Tchernobyl en 1986.

 

Les responsables de la sécurité nucléaire du Japon croyaient que les réacteurs de la centrale de Fukushima pourraient résister au pire tsunami…………….

 

tous les scénarios envisagés ne présentaient aucun risque pour la centrale — et ce même si des recherches menées pendant les dix années depuis la rédaction initiale du mémo démontraient que la côte nord-est du Japon était vulnérable à des tsunamis gigantesques.

 

Fukushima: la Criirad réclame une enquête sur l'évaluation de l'impact en France

 

……….

Dans un courrier adressé au Premier ministre François Fillon et au président de l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN), la Criirad dénonce de "graves dysfonctionnements" dans cette évaluation et demande au gouvernement des précisions sur "l'enchaînement des faits et des décisions".

Selon un communiqué de l'association, "la France a été contaminée dès le 22 mars", soit "deux jours avant la date indiquée" par l'IRSN. Les masses d'air contaminées "ont affecté les trois quarts de la France", et non pas "le seul sommet du Puy-de-Dôme", souligne aussi la Criirad.

"l’activité de l’iode 131 particulaire était plus de 20 fois supérieure à celle annoncée pour le 24 mars".

 

OUF ! l’Europe a pris les mesures qui  s’imposaient

 

RÈGLEMENT D'EXÉCUTION (UE) N o 351/2011 DE LA COMMISSION

du 11 avril 2011

….. imposant des conditions particulières à l’importation de denrées alimentaires et d’aliments pour animaux originaires ou en provenance du Japon à la suite de l’accident survenu à la centrale nucléaire de Fukushima

LA COMMISSION EUROPÉENNE,

…… je vous passe les détails :

 

 

 

(1)     Dans le prolongement de l’accident survenu dans la centrale nucléaire de Fukushima le 11 mars 2011, la Commission a été informée que les taux de radionucléides décelés dans certains produits alimentaires originaires du Japon, tels que le lait et les épinards, dépassaient les seuils de contamination en vigueur au Japon pour les denrées alimentaires….

 

      Compte tenu du fait que, pour l’heure, il est établi que des denrées alimentaires et des aliments pour animaux en provenance de certaines régions du Japon sont contaminés par les radionucléides iode-131, césium-134 et césium-137 et que rien n’indique que des denrées alimentaires et des aliments pour animaux originaires ou en provenance du Japon ne soient contaminés par d’autres radionucléides, il convient de restreindre les contrôles obligatoires à l’iode-131, au césium-134 et au césium- 137. …..

José Manuel BARROSOFR 12.4.2011 Journal officiel de l’Union européenne L 97/21

 

 

Jean Aikhenbaum

 

Partager cet article

Repost 0
Published by hstes
commenter cet article

commentaires