Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 09:43

Le temps ne fait rien à l’affaire, quand on est con on  est con….. qu’on ait vingt ans, qu’on soit grand père… quand on est con on est con

Georges Brassens

 

La connerie m’a tuer

 

C’est la grande mode, depuis l’affaire Omar Raddad, vous vous rappelez la phrase accusatrice écrite sur le mur en lettre de sang « Omar m’a tuer ». Meilleur que n’importe quel slogan publicitaire « m’a tuer », accolé à n’importe quel autre mot fait vendre. Des petits malins on bien compris le truc, pourquoi se gêner. Pas de droit à payer…. Sarko m’a tuer, la Justice m’a tuer. Et moi, et moi, et moi…. pas d'raison que je plonge pas dans le truc…la connerie m’a tuer, j’trouve que ça sonne bien. Et puis la connerie, c’est la vertu essentielle de l’humanité, elle est inoxidable, inaltérable, transmissible… d’ailleurs vous comme moi, on  le sait bien, on est toujours le con de quelqu’un… le summum, l’apothéose dirais-je même, c’est de croire qu’on est privilégié, miraculeusement épargné en quelque sorte. Tous des cons, sauf vous et moi, cela va de soi.

Pour ceux qui veulent en savoir plus :

http://www.hstes.com/article-gene-de-la-connerie-70585272.html

 

Qu’elles sont belles les guerres faites par nos démocraties.

Vu à la télé, des prisonniers lybiens fidèles de Kadhafi, pertes confondues,  il est timidement fait état de 50.000 morts dans les deux camps et le troisième qui n’avait pas d’attirance particulière pour les uns ou pour les autres, vous savez, ceux qui suivent le mouvement et ne veulent pas faire de vagues, dont la seule ambition était pouvoir vivre leur quotidien tranquille et de bouffer tranquillement le méchoui avec bobonnes et les gniards. Bande d’ignares, vous ne savez pas ce qu’est  le véritable bonheur à l’occidentale. Une fois que nous vous aurons aidé à dégommer quelques têtes gênantes. On va tout vous donner clé en main, du pepsi aux HLM avec plein de télé dedans.

N’oubliez pas que c’est  à nous que vous devrez tout cela.….

 

 

On sait ce que valent les chiffres avancés lorsqu’ils émanent de nos brillants statisticiens. Il n’y a qu’à, pour s’en convaincre regarder les estimations faites sur les avantages fiscaux certains vous annoncent 50 à 55 milliards perdu pour les caisse de l’état, alors que d’autres experts avancent 150 à 160 milliards. Du simple au triple. Il est donc plus que probable que les chiffres des morts lybiens sont des estimations qui reflètent une quelconque  exactitude… vous pouvez appliquer le coefficient qui vous convient, en tenant compte de vos convictions personnelles, politiques, cela s’entend.

 

Elle est belle ta révolution lybienne,

 

Vu aussi, des prisonniers traiter avec « humanité ». Bon, je veux pas encore faire de mauvais esprit, prisonnier, pour prisonnier, je préfèrerai l’être tout de même dans une prison occidentale, même israélienne ou américaine. J’aurais pas l’outrecuidance de dire une prison française 4 étoiles, respectueuse des droits des délinquants où le shit, l’alcool sont à disposition. On ne peut tout de même par brimer ces brillants jeunes gens issus des zones sensibles et leur tenir rancune pour quelques broutilles.

 

Y’a pas de racisme en Lybie

 

Toutes victoires se fêtent, c’est pas un phénomène nouveau, un petit bain de sang en plus, c’est pas ça qui  changer grand chose aux statistiques, un mort de plus ou de moins, faut bien que la victoire s’arrose. Tueries, exécutions sommaires d’individus qui ont quelques difficultés à prouver rapidement qu’ils appartiennent à la bonne cause. On commence par l’expédier au paradis d’Allah, il fera le tri, à lui, impossible de mentir. 

C’est vrai, que les hommes de  Kadhafi, ou reconnus comme tels, quoi de plus normal, soient passés en priorité. Ils défendaient l’autre bonne cause, qui a eu le malheur de devenir, la mauvaise, après le passage nos rafales vecteurs de l’ultime vérité.

 

Massacres, exécutions sommaires, tortures

 

En Lybie, le sous prolétariat est noir. Bon, l’erreur est humaine, c’est vrai, il y a eu quelques méprises. Les rebelles, devenus officiels dans le feu de l’action ont voulu fignoler le boulot et en ont confondu quelques femmes de ménage avec des mercenaires. Le feu de l’action, quoi ? ça ne se fait pas… bon, bon on a compris, on recommencera plus. On ne va tout de même pas leur reprocher d’être un peu trop fignoleur alors qu’il y a tant de gougnafiers de par chez nous. Et puis, on a tout de même pas idée d’être noir dans un pays arabe. Mais z’enfin, on va pas se brouiller, pour quelques morts en trop, devant  les riantes communes perspectives, dont l’apothéose la première démocratie dans un pays arable. Gageons, qu’ils vont se mettre à tout de bras  à construire des églises, des synagogues et laisser une large place aux athées et autres animistes.

 

Lu ça

 

En Lybie, le prolétariat était composé de travailleurs Africains venus de différents pays du continent. En Libye, l’ouvrier est noir. En Libye, la femme de ménage est noire. Le fantassin dans l’armée est noir.

Sous Kadhafi, on n’était ni en Iran, ni en Algérie, ni en Egypte, ni au Maroc ou en Tunisie. On vivait matériellement plutôt pas trop mal, pour ne pas dire plutôt bien, quand on était libyen.

 


http://french.ruvr.ru/2011/09/03/55611908.html

La CIA  entretenait des liens avec le régime de Kadhafi

 
 la CIA transférait les prisonniers présumés  terroriste à Kadhafi pour interrogatoire musclé…

Toute la presse gôchisante, parle comme un seul homme… faut virer tous les dictateurs, les buter jusqu'à dans les chiottes (emprunté à Poutine). Les pays africains ont tout à gagner, faut les virer tous ces salopards. C’est fini pour eux, on vous le dit, et nous on fait ça, sans aucune arrière pensée, juste pour qu’ils aient droit à un peu de bonheur démocratique. Castro... mais quoi Castro, vous avez l'esprit mal placé. Pas un dictateurs, mais un dirigeant éclairé, faut pas confondre. Au fait, avant d’entreprendre ces vastes projets « humanitaires » y’a quelqu’un qui vous a demandé votre avis ? pas à moi. C’est sûrement un oubli. C’est vrai, z’avaient également oublié de nous demander, avant si on devait lui faire autant de courbettes pendant 42 ans.

A éliminer les chefs d’Etat africain et les remplacer par l’équivalent de nos potentats démocratiques aux petits pieds, comme ça on pourra envisager l’avenir avec sérénité.
Tiens même Villepin, y veut plus jouer avec eux, le voit-y-pas qu’il crache aussi dans la soupe ? ingrat, va... si lui se lâche, pas de raison que j’prenne des gants.

 Sur lepoint.fr :
Villepin discrédite la classe politique

 

D’ailleurs dans leurs analyses, ils ont tous raison les pourfendeurs de l’autre. Copé parle de situation dérisoire, cette avalanche de médias, pour tenter de capter un sourire de l’ex présidentiable potentiel. Il a raison. Il a raison également quand il dit que les préoccupations des français sont ailleurs. Eux, ont la solution pas celui qu’il pointe du doigt. Mr Lang est venu faire des roucoulades à  son ami et voisin DSK, en voisins c’est des socialistes, copains comme cochon, nous on défend les défavorisés, on attendant on crêche dans un squat place des Vosges, l’un des endroits les plus chers de France. Pôvres, sans abri, comptez sur nous, on sait mieux que quiconque ce  que peuvent être les fins de mois difficiles.  

 

Kagamé, le Rwanda, ça vous dit rien ?

Pas grave, ils se ressemblent tous, semble suggérer Marianne qui n’en est pas à une connerie près… Ils rêvent encore de Polpott, de Fidel Castro et de Staline…

 « au rayon des libérateurs devenus les pires bourreaux, Paul Kagamé, le président rwandais, tient désormais bien son rang. Au prétexte de reconstruire le pays après la tragédie du génocide de 1994, l’ancien chef du Front Patriotique rwandais (FPR) a instauré une discipline de fer, excluant toute opposition et un système de pouvoir dont la population hutue, majoritaire, est écartée. Kagamé peut au moins invoquer son honnêteté et la réussite incontestable de sa politique économique ».

En 1994, La « tragédie du génocide » (comme dit pudiquement Marianne), a fait 800 000 victimes en 100 jours dans l’indifférence internationale.

Paul Kagame et ses troupes ont mis un terme au massacre et libéré le pays le 4 juillet, désormais date de la fête nationale.

….le Rwanda est devenu un modèle pour l’Afrique en matière de bonne gouvernance, de droits des femmes, de maintien de la paix, de progrès technologique , de sécurité, de respect de l’environnement, et de résilience…

source diverses publications et  : http://nanojv.wordpress.com/2011/08/27/rwanda-cnt-libye/

Pas mal non plus, ce ne sont pas les radionucléides qui tuent, y z’i sont presque pour rien, mais les prédictions alarmistes…..  plus con tu meurs… merde, j’fais aussi dans les prédictions alarmistes.

"Donner des prédictions alarmistes au sujet des effets à long terme de la catastrophe nucléaire de Fukushima sur la santé peut aggraver dangereusement les effets psychologiques sur la population". Ces propos, rapportés par le très respecté magazine scientifique américain NewScientist, ont été prononcés par un participant de la 14ème Conférence internationale de la recherche sur les radiations qui se termine aujourd'hui à Varsovie. Ils visent en particulier un article du quotidien anglais The Independant (photo ci-dessus)

…….Interrogé par le NewScientist Gerry Thomas, Professeur de l'Imperial College de Londres et participant de la conférence de la recherche sur les radiations, considère "qu'il faut arrêter ce genre de reportage qui ne fait qu'inquiéter les citoyens japonais". Il ajoute : "les médias ont une responsabilité importante dans cette affaire car après Tchernobyl les pires effets furent les conséquences psychologiques, et ceci ne doit plus se produire".

Pas mal, voilà qui accrédite les thèses du Dr  Hammer… j’vous en parlerai (peut-être) une autre fois.

Jean Aikhenbaum

Partager cet article

Repost 0
Published by hstes
commenter cet article

commentaires