Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 16:17

 

Quelques réflexions à l’intention des donneurs de leçon !

 

La réaction de Richard Prasquier m’interpelle. M. Prasquier est le Président du CRIF, la première question à posée est de savoir si le CRIF est représentatif de la population juive, ou si il s'est auto proclamé représentant de cette population. Pour ce qui me concerne, je me sens totalement étranger à toutes prises de positions du CRIF  et je ne saurais me conformer à de quelconques directives sur quelque sujet que ce soit, de cet organisme ou de tout autre d’ailleurs pour fonder mes opinions. J’ose espérer qu’il en est ainsi pour tous les autres membres de la communauté juive. Il est vrai également que tous les organismes juifs par le passé, censés chargés protéger leur population on eu des conceptions souvent bien particulières de leur mission (voir notamment le travail de Raul Hilberg « la destruction des juifs d’Europe » Folio histoire, qui soit dit en passant devrait être dans toutes les bibliothèque de ceux qui s’intéressent à l’histoire de l’antisémitisme. 

Radio J. fait son travail. Ses journalistes sont des professionnels, je ne comprends pas pour quelle raison Marine Le Pen n’aurait pas droit de s’exprimer sur une radio juive, alors que les sondages lui donnent 25 % d’opinions favorables. Monsieur Prasquier, veut s’ériger en censeur et ne pas écouter le quart de la population française (dont laquelle on trouve probablement de nombreux juifs) qui reconnaît en Marine Le Pen l’ambassadrice de leur mécontentement. Le pays à la fièvre et il veut casser le thermomètre !

 Il est fort regrettable que M. Prasquier ne se pose pas la question de savoir pourquoi le quart de nos concitoyens (et peut être davantage) se tournent vers elle. M. Prasquier, ne  voit pas également qu’elle prend un risque, en s’exprimant sur une radio juive, elle risque de se mettre à dos à un électorat autrement plus significatif que celui de la communauté juive, qui d’autant plus ne lui est aucunement acquis d’avance.

Le dernier rapport sur l’antisémitisme en France  fait état de 466 actes antisémites en France en baisse par rapport à l’année précédente, année 2009 durant laquelle Israël a mené l’opération plomb durci. Une question également me vient à l’esprit, de combien d’actes antisémites sur les 466 répertoriés l’extrême droite est-elle responsable ?

 

Une extrême droite antisémite ?  

Certes, il y a eu une extrême droite antisémite notamment dans les années 30, elle militait pour l’exclusion des juifs, et certains de leurs idéologues réclamaient la création d’un foyer national juif !  et oui, n’en déplaise à certains, bon nombre d’antisémite à cette époque était sioniste,  durant la guerre 30 – 45, l’histoire est bien plus complexe, cet antisémitisme n’était pas monolithique et mettre toute l’extrême droite dans le même sac, et par la même occasion vouloir donner un total blanc seing à la gauche ne peut aujourd’hui être guère pris au sérieux. C’est également prendre des raccourcis hâtifs avec la vérité historique. Je voudrais rappeler également que de Gaulle à Londres lors de l’arrivée des premiers résistants, s’étonnait de ne compter parmi eux que des juifs…. et des antisémites. Et pour ceux qui veulent parfaire leur connaissance sur ce sujet, je leur conseille vivement la lecture de l’ouvrage de Simon Epstein «  Un paradoxe français  - Antiracistes dans la collaboration et antisémites dans la résistance – Editions Albin Michel – Bibliothèque de l’Histoire. Voilà de quoi faire grincer quelques dents.

 

Au fait, je n’ai pas parlé de moi, je vais avoir 77 ans… et j’ai porté l’étoile jaune.

 

M. Prasquier a réussi, Radio  J renonce à interviewer Marine Le Pen, Cette station va y perdre en audimat, Marine Le Pen au passage va y gagner en popularité, quant au CRIF, il va se décridibiliser un peu plus.

 

Jean Aikhenbaum

Partager cet article

Repost 0
Published by hstes1
commenter cet article

commentaires