Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 11:39

 

 

 

Toutes les statistiques le démontrent, la durée de vie dans les pays riches s’allonge. Les sexagénaires représentaient 7% de la population au 19° siècle, aujourd’hui, ce pourcentage a été multiplié par trois. Si, cette progression se poursuit les plus de 60 ans représenteront près de 30% de la population dans les années 2040. La France quant à elle, dans les années à venir  comptera 100.000 centenaires.

 

Vieux à 50 ans ?  

Toutefois, la différence est énorme alors qu’au 19° siècle, on considérait que passé la cinquantaine, on entrait dans la vieillesse, de nos jours ce seuil est repoussé et dépend de paramètres fluctuants. D’ailleurs, ce mot dans notre société à une connotation péjorative, alors que dans les sociétés primitives, ce terme faisait référence au savoir et à la sagesse. On lui préfère le terme pompeux de senior, créé pour les besoins de la cause. Cela tient  à plusieurs raisons. On s’identifie  âgé par rapport aux autres et en fonction de dépendances. Ainsi, une personne de 60 - 70 et même 80 ans indépendante, ne se considère pas comme une personne âgée ; même si d’autres tranches d’âges ne partagent pas cette appréciation. Les processus du vieillissement sont eux aussi extrêmement variables et fonctions des individus. Les inter actions entre l’aspect physique et l’âge biologique au fur et à mesure que le temps passe ne sont pas uniformes. Nous ne pouvons non plus occulter les différences notables qui différencient des individus d’un même âge au plan psychique et comportemental. Ainsi, certains d’entre nous vont conserver vives et quasi intactes leurs facultés intellectuelles, alors que certains vont au fil des ans les voir se dégrader.

 

La vieillesse ? indéfinissable.

 

Autre fait curieux, il n’existe pas de définition précise de la vieillesse. Est-on vieux, à partir d’un certain âge,  parce que l’on a pris sa retraite, ou encore en raison de besoins spécifiques liés à une tranche d’âge ? La notion de vieillissement des populations, termes introduits en France par Alfred Sauvy,  en 1928, ne tient pas uniquement compte de l’avancé en âge d’une catégorie de la population, mais est principalement lié au phénomène du recul de la natalité.

Nous venons de dire que nous gagnons du temps sur le temps... dans nos pays « hautement civilisés », les moyens mis en oeuvre pour que nous vivions de plus en plus vieux sont colossaux, et pourtant nous ne sommes pas pleinement satisfaits. La raison est simple, il y a les chiffres et la réalité qui se cache derrière ces chiffres. Certes, nous vivons aujourd’hui plus longtemps qu’il y a 150 ans. En 1850, dans un pays tel que la France, la durée moyenne de vie était de 38 ans, aujourd’hui elle est de 77 ans pour les hommes et 82 ans pour les femmes. Toutefois,  force est de reconnaître que l’on peut être sceptique sur les analyses futuristes que nous proposent des gérontologues un peu trop optimistes. Sans vouloir entrer dans le détail et abreuver notre lecteur de chiffres, qui n’ont ici pas leur place, nous insistons néanmoins sur le fait, que si la durée de vie moyenne a fortement progressé ces cent cinquante dernières années, c’est  en raison de mesures d’hygiène qui ont abaissé de façon spectaculaire la mortalité des femmes en couche et celle des nouveaux nés et enfants en bas âge. Cette même hygiène a fait reculer des maladies telles que la tuberculose. Un autre fait significatif, l’espérance de vie des plus de 60 ans progresse, elle aussi, mais à un rythme moins significatif. Quant à la durée maximale de vie, elle n’a pas progressée, puisque toutes les civilisations font état d’individus qui dépassent 100 ans, atteignent parfois 110 ans et  même plus. Nous sommes obligés également de constater que les structures sociales mises en place par les sociétés, la paix civile les régimes politiques ont une part importante dans l’incidence sur la durée de vie. Ainsi, les Tchétchènes réputés de tous temps pour leur extraordinaire résistance physique et leur longévité risquent en raison des événements qui accablent leur pays, de voir cette réputation totalement anéantie et ce probablement pour de nombreuses générations à venir. Il en va de même pour l’ex empire soviétique démantelé qui traverse une crise écologique, sociale, économique, politique et sanitaire  qui font que l’espérance de vie des populations de régions plus touchées est en chute libre.

Quant aux extrapolations sur une deux ou trois décennies de nos brillants gérontologues ont ne peut guère les prendre au sérieux, elles s’adressent plus  particulièrement à un public avide de sensationnel.

Mais venons en au fait, que peut-on faire, est-ce que la vieillesse et les mots qui l’accablent sont inéluctables et faut-il de ce fait nous voir accepter de résoudre ces problèmes par une sur surmédicalisation et une dépendance  à l’égard de drogue. Nous ne le pensons pas, nous avons effectivement la possibilité de vivre jeune, disponible aux autres jusqu’à un âge avancé. C’est le message que nous adresse des peuples qui, pour quelques uns encore épargnés par nos civilisations comptent néanmoins un nombre souvent impressionnant de centenaires, rieurs, heureux de vivre...et toujours plein d’entrain. Il ne suffit pas d’ajouter des jours aux jours, il faut surtout faire en sorte que ces jours valent d’être vécus. 

Nous allons vous proposer dans des articles qui vont suivre un tour d’horizon. Nous allons voir ce qu’il en est de ces peuples que l’on qualifie à tort de primitifs et qui ont la réputation de défier encore de nos jours le temps et de vivre cent ans et parfois beaucoup plus. De quels secrets usent-ils et comment et de quelle façon pouvons-nous, nous autres occidentaux profiter de leur séculaire expérience ? Nous savons que le temps défile, qu’il est inéluctable de  prendre de l’âge. Ce que nous vous proposerons, c’est de mettre tout en œuvre pour conserver une bonne activité physique, une disponibilité intellectuelle de tout moment et pour  s’interdire d’être vieux.

Combien d’années pouvons nous vivre? Les opinions et les recherches divergent et la discussion continuera encore longtemps.

Jean Aikhenbaum

 Piotr Daszkiewicz

 

Partager cet article

Repost 0
Published by hstes
commenter cet article

commentaires