Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 09:29

Or, curieusement, dès qu’il naît au monde, sa sécurisation il la cherche dans l’appartenance aux groupes : familial, puis professionnels, de classe, de nation, etc., qui ne peuvent que limiter sa prétendue liberté puisque les relations qui vont s’établir avec les autres individus du groupe se feront suivant le système hiérarchique de dominance. L’homme libre ne désire rien tant que d’être paternalisé, protégé par le nombre, l’élu ou l’homme providentiel… (Henri Laborit – éloge de la fuite – folio essais p.75)

Socialos ? toujours à la recherche d’une super honorabilité.

Il est toujours bon de se rappeler que la majorité des députés SFIO en 1940 ont voté les pleins pouvoirs au maréchal Pétain. Cela ne les a pas affectés pour autant pas plus que leurs successeurs. Z’arrange l’histoire à leurs convenances. Personnellement, je crois te l’avoir dit ma rancune date de 1942, j’ai, j’en conviens, la rancune tenace, le temps aidant, elle est devenue en quelque sorte conviviale. Ils ne m’en veulent pas, la preuve, ils n’hésitent pas à me ponctionner. Je crache au bassinet comme tout un chacun. Ce qui m’horripile, chez les politiques et chez ceux de gauche en particulier, c’est qu’ils sont persuadés, non seulement de faire les meilleurs choix et d’être détenteurs de l’unique, la vraie, la seule, l’ultime morale universelle – droits de l’hommisme compris. Pas de place au moindre doute. La vérité est là, nous l’avons trouvée, vous n’avez pas encore compris, bande de crétins incultes. Nous travaillons pour votre bonheur et vous offrir un avenir radieux. Hors de chez nous point de salut, vous irez tous croupir en enfer ou au pire avec la Marine.

Rabâche, Rabâche… Il en restera toujours quelque chose

Pour valider leurs propos, ils s’appuient toujours sur les mêmes poncifs éculés. Sont pas à l’heure d’Internet, n’ont rien compris aux nouvelles formes de communication. Et c’est tant mieux, c’est notre seule chance de nous en débarrasser. Menteurs, ils prétendent tous de donner ou te rendre le pouvoir, z’ont la solution. Pourtant, à voir les résultats y’a vraiment pas de quoi pavoiser. Je sais, je sais, je crois l’avoir déjà dit j’utilise des poncifs éculés qui peuvent être allègrement transposables à tous les hommes politiques. J’en conviens mon camarade, je vais même te dire mieux c’est qu’à la place de n’importe quel de ces zozos, toi ou moi nous ne comporterions de la même façon. Et oui, nous serions menteurs, dénués de scrupules, corruptibles, bref le pouvoir (au moins sous la forme que nous lui connaissons) donne à l’individu la possibilité d’exprimer, non ce qu’il y a de meilleur en lui, mais au contraire ce qu’il y a de pire, c’est la fonction même qui corrompt, rien de nouveau sous le soleil, l’histoire l’organisation humaine, vieille de quelques millénaires fourmille d’exemples. En plus, il rend les hommes médiocres. C’est docteur Jekyl et mister Hyde. Les grandes traditions, bien avant moi, ne s’exprimaient pas autrement, elles te recommandent de t’éloigner du pouvoir et de ceux qui le détiennent. Je te l’ai dit, le rôle du politique, c’est d’utiliser un système, qu’il a créé destiné à le porter, lui et sa caste, au sommet des responsabilités, de manière à confisquer le pouvoir pendant le temps déterminer par son investiture. Le semblant de démocratie, c’est de te faire croire possibles d’autres choix : à l’alternance ; dans l’absolu tu remplaces le vaincu par son clone. Dès que tu grattes un peu, tu t’aperçois également que le pouvoir décisionnel est limité et que l’innovation promise lors des campagnes destinées à appâter le chaland n’est que vœu pieu.

Donc, tant que l’on changera pas de système, et que nous confierons la tâche de nous gouverner à des kleptocrates voir (http://www.hstes1.com/article-j-n-y-suis-pas-alle-je-ne-les-ai-pas-ecoute-j-te-dirai-tout-quand-meme-101482481.html) il n’y a aucune amélioration possible à attendre. Est-ce que d’autres alternatives sont possibles ? Même Marine qui invective tant qu’elle peut ; qui a trouvé son créneau, il est hors de question qu’elle remette en cause le système. C’est également son fonds de commerce.

Les autres s’en émeuvent, le feu est dans la baraque, tu te rends compte une intruse qui vient bouffer à leur râtelier, vont tout de même pas se laisser faire.

Le Rwanda, nous fait la nique

En attendant, on peut bien se vanter – Le Rwanda, nous a évincé comme des malpropres aux commémorations du génocide, pas le moindre strapontin pour notre ambassadeur… et tu vois pas ce mal appris de Kagamé en rajoute une couche, il accuse la France de complicité ! quel mal appris…. On va leur montrer à ces lourdauds, peuvent toujours attendre des subventions et autres aides économiques. Z’ontl’air de s’en foutre, Le Rwanda est à l’heure actuelle l’un des pays phare de l’Afrique et qui attire le plus les investisseurs étrangers.

http://webmail1g.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?ORIGIN=SEARCH&FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=65726&check=&SORTBY=1

Extraits : "Il ne s’agit pas de complicité de génocide mais bien de sa planification puis de sa mise en œuvre conjointement avec le gouvernement putschiste rwandais." (...) "Les soldats français ont, au sein de l’armée rwandaise, créé le CRAP. (...) Le CRAP avait constitué les escadrons de la mort qui, immédiatement après l’attentat du 6 avril 1994 contre le président rwandais, furent chargés de l’assassinat sur liste des Tutsi ainsi que des Hutu susceptibles de s’opposer au gouvernement putschiste génocidaire." http://fr.igihe.com/actualite/serge-farnel-la-question-de-l-implication-de-la.html

On savait, notamment depuis les auditions de la commission rwandaise datant de décembre 2006 (commission Mucyo), que la France avait, tout au long du génocide perpétré en 1994 à l’encontre des Tutsi du Rwanda, livré des armes aux forces génocidaires. On apprend aujourd’hui que des machettes faisant partie de ces livraisons ont été utilisées par les milices Interahamwe - milices formées par l’armée française dans les années antérieures au génocide - au cours des deux principaux massacres anti-Tutsi de Bisesero (ouest du Rwanda).

Lire la suite: http://fr.igihe.com/actualite/la-france-aurait-fourni-les-machettes-utilisees.html

Le livre "Rwanda, 13 mai 1994. Un massacre français ?" est aujourd'hui consultable en ligne dans son intégralité.

Voici l'adresse qui va te permettre de te faire une idée :

http://www.rwanda13mai1994.net/Le-livre-en-ligne-en-integralite

Propos comme à l’accoutumé, volontairement orientés et malveillants

Jean Aikhenbaum

Repost 0
Published by hstes1
commenter cet article
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 10:57
Repost 0
Published by Aikhenbaum Jean
commenter cet article
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 10:53
Repost 0
Published by Aikhenbaum Jean
commenter cet article
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 10:43
Repost 0
Published by Aikhenbaum Jean
commenter cet article
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 10:35
Repost 0
Published by Jean Aikhenbaum
commenter cet article
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 10:16
Repost 0
Published by Aikhenbaum Jean
commenter cet article
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 17:59
Repost 0
Published by Aikhenbaum Jean
commenter cet article
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 17:53
Repost 0
Published by Aikhenbaum Jean
commenter cet article
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 11:44
Repost 0
Published by Aikhenbaum Jean
commenter cet article
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 11:32
Repost 0
Published by Aikhenbaum Jean
commenter cet article